Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Billets Dumeur

Les joies du Postcrossing

Alors je me présente, je m'appelle Suzy, je balance du sarcasme plus vite que mon ombre, je pense que l'espèce humaine mérite d'être bouffée pendant une invasion de zombies, j'ai des rêves de révoltes à base de têtes célèbres sur des piques (ah ça ira ça ira ça ira !), et de temps en temps j'ai des visions comme dans Ally McBeal sauf que là c'est plutôt des lancers de hache et des giclées de sang que j'entraperçois dans certaines situations.

Je pense à la mort souvent.

Hyper souvent même.

Je suis très saine d'esprit quoi. Jamais en colère, toute rangée de partout, dans les bons tiroirs.

Mais faut savoir qu'il y a trois trucs en cette planète qui me rendent toute chose, qui me transforment en yougouyougoucétrochoupi où je babille des gouzis gouzis comme les culs bénis devant un tableau de la Nativité : les bébés hérissons...

 

Hebergeur d'image

ils ont des toutes petiiiiiiiiiiiiiiiiiites mains toutes roses !!!!!

 

... et recevoir des cartes postales.

Le troisième je le dirai pas, mais il se situe quelque part sur mon Etalon Auvergnat, histoire de vous mettre sur la piste.

Donc pour en revenir aux cartes postales, ça me fait HYPER PLAISIR d'en recevoir. Et d'en écrire. En vacances, à peine arrivée et même si on est partis deux jours, j'ai une envie furieuse d'en acheter et d'en envoyer. Et pis comme j'ai une phobie administrative, le fait d'ouvrir la boite aux lettres et d'avoir autre chose que des documents avec Marianne sur l'enveloppe ou c'te merde de GDF (nan je ne dirai pas leur nouveau nom), hé ben ça console un peu et surtout ça fait moins peur.

En recevoir et en envoyer.

Le pied.

Jusqu'à il y a deux mois, j'étais une amateurounette de la carte postale, et ça ne concernait que les proches. Jusqu'à ce que Claire-qui-se-reconnaîtra partage son vice sur Facebook et Twitter. Son vice à la dame c'est le Postcrossing. Et à force de me renseigner sur le truc, hé bien je suis tombée dedans, mais grave. J'en suis à 21 cartes envoyées en 68 jours. C'est pas grand chose quand on considère les gros tarés du Postcrossing, mais c'est le signe que je suis enferrée, grave.

Grave quoi, vous l'aurez compris. Maintenant je gazouille devant ma boite aux lettres au lieu d'avoir mal aux boyaux. Maintenant je fais encore plus la fête à mon Etalon Auvergnat quand il dit "on a du courrier !!!!" (et je ne me répands pas en flaque de caca). Alors je gueule des fois à la vue de certaines cartes postales (je vous raconterai tout ça, du calme), mais sinon ma vie a radicalement changé.

Oui elle a changé. J'ai les joues roses et je ne pense plus à cramer des cyclistes au lance flammes. Je pense que nous vivons dans un monde merveilleux et que nous allons tous courir tous ensemble à poil dans l'herbe fraîche au petit matin.

Et la mort, pfffffffffffffff, la quoi déjà ?

J'ai foi en l'humanité.

L'Humanité.

Le Postcrossing a changé ma vie.

Comme quoi le bonheur c'est simple comme un petit rectangle cartonné avec des bisous.

 

Hebergeur d'image

 

(et puis comme j'ai envie de faire durer le suspens et qu'il me reste des côtés relous quand même faut pas abuser, je vais vous narrer tout ça en plusieurs billets tiens).

 

Partager cet article

Repost 0