Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Billets Dumeur

Do not wok !!!!!

cuisine au wok

Je ne suis qu'une grosse conne. Une grosse conne influençable même. Alors que je m'étais faite la plus haute opinion sur le somptueux restaurant Let's wok à Tours, voilà que comme une grosse conne influençable je décide de laisser une seconde chance à ce haut lieu de la restauration pourrave asiatique, toussa parce que depuis quelques semaines, le grand communicateur de cet établissement, a enfin informé les potentiels clients que si si y'avait bien un wok dans son restaurant justement appelé Let's wok. Bon ils ont mis quelques mois avant de faire une campagne d'affichage spécifiant cet item non négligeable, et maintenant à l'entrée y'a même une affichette toute bourrée de fautes, annonçant qu'au Let's wok y'avait bien de la cuisine au wok ! Et même de la fondue chinoise ! En plus une collègue amie - que maintenant je vais regarder autrement - m'avait même conseillée d'y retourner, toute séduite par le concept au wok qu'elle était. Faut que j'arrête d'écouter mes amis d'ailleurs, avec certains tu peux aller manger partout, avec d'autres c'est naze everywhere, alors vas-y les conseillers hors pair, comment tu veux que je me fasse une opinion ???

Ben je me la fais moi-même maintenant ! Et j'aurai du rester sur ma première impression ! Bon quand même faut relever que le wok c'est moins pire que le buffet du rez-de-chaussée, c'est même moyen, alors insistons juste maintenant sur ce point positif. En même temps, comme le tartare, c'est difficile de rater son wok car le concept c'est : tu pioches là où tu peux tes ingrédients crus, et le monsieur là bas derrière le comptoir il te les cuit. En gros si tu bouffes de la merde c'est de ta faute, et en plus ça veut dire que tu as mal choisis ta sauce de cuisson (vous avez le choix entre 8-10 sauces, pimentée ou pas, aigre douce, lait de coco, curry, etc).

Sauf que le souci c'est que parmi les ingrédients proposés y'a des aliments qui cuisent pas à la même vitesse, et ça le big chef il a pas l'air d'être au courant : comment cuire rapido un gros champignon flasque et du calamar ? A moins d'aimer l'élastique, ça ne cuit pas aussi vite que le filet de boeuf ou le choux en tranche. Idem pour le poireau, ressorti tout croustillant. Etant déjà allée sur un restaurant Wok à Paris, je suis devenue un peu pinailleuse sur le sujet et ce qui était intéressant là bas c'est que tu choisissais le "ton" de ta sauce (sucrée, aigre...) plus une épice en plus (cacahuète, sésame...), et le Chef te dispensait certains conseils (genre "là tu fais fausse route ! ça se combine pas bien !") avant de braver l'énorme flambée sous son wok. C'était un vrai spectacle et en plus il faisait cuire tes nouilles ou ton riz dans le jus de ton plat, ce qui n'est pas négligeable niveau saveur. Tandis qu'au Let's wok c'est tout mou du genou : après quelques vaseuses explications dispensées par la "serveuse" (ça doit être le même profil que les surveillantes de cantoche), faut te répérer dans les bacs à ingrédients (comme au rez-de-chaussée c'est la valse des étiquettes, tu soulèves le couvercle du nougat chinois et oh surprise ! y'a des raviolis vapeur !) et éviter de mettre des arbouses dans le vermicelle (à moins que tu ne sois un aventurier culinaire ou un apprenti à gros gouts de chiotte) ; après tu te diriges donc avec ton assiette vers le cuisinier qui derechef pose tes aliments dans une épuisette (ou un chinois ???) qui trempe dans de l'eau bouillante... c'est à dire dans l'eau bouillante qui a déjà accueilli d'autres plats en cours, ce qui donne au bout d'un moment un goût de poisson au poulet. A moins que ce ne soit le contraire ? Bref c'est seulement après cet ébouillantage que votre futur plat sera cuit au wok, sur un feu pour le moins éteint...

Bref pas de quoi casser quatre pattes à un canard. Le pire quand même a été la réaction d'un des "serveurs" (c'est celui qui fait comme tous les chauves ne s'assumant pas, tout ramasser là où c'est pelé pour faire croire qu'il y a des cheveux), alors que j'en étais à mon dessert, il s'approche avec des serviettes chaudes et me la balance dans la main comme une malpropre. Tu veux que je me tire mon gars ? Ah mais t'inquiète, non seulement je vais décoller dare dare mais ne plus y remettre les pieds dans ton bouge !

Je ne suis qu'une grosse conne influençable !!!!


Partager cet article

Repost 0