Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Billets Dumeur

Foufounomètre estival

Maintenant que mes problèmes existentiels tournent autour de l'engrais bio à tomates ou le ramollissement de la pâte à tarte, je me surprends à faire comme mes congénères : parler de la météo. Avant (comprendre : antérieurement au grand bouleversement de mon existence, ma rencontre avec mon hobbit) je ne comprenais pas comment on pouvait disserter des heures avec la bouchère du coin sur ce phénomène naturel incontrôlable, maintenant si. Enfin surtout depuis qu'elle est toute pourrite (la météo pas la bouchère) et que d'elle dépend le rougissement de mes tomates, et la note de gaz aussi. Je suis devenue super plate moi aussi, zallez voir que bientôt je vais regarder L'amour est dans le pré et que je vais me mettre à parler de la température idéale des bavoirs de notre... ah attendez putain non, ouf j'ai eu peur un instant, on n'a pas de gosse mon mari et moi, ça va je ne me suis pas complètement transformée en un être complètement pas moi, il me reste un reste de fondement Dumeurien, dieu merci !!!!! 

 

Conard.

 

Et puis je déteste toujours autant danser, ça va l'honneur est sauf. Bon sinon la météo ? il parait que ça va être la canicule alors je m'adéquationne, je regarde des trucs qui rendent moites les yeux. Je m'étais jurée jamais oh grand jamais que je ne verrai plus un seul épisode de True blood depuis les saisons 3-4 franchement calamiteuses et abracadabrantesques, mais comme là aussi maintenant quand je jure/crache je ne suis plus crédible, hé bien je vous le donne en mille : j'ai attaqué la saison 5 dès l'instant où j'ai appris que ça passait à la téloche américaine.

 

Et ma foi ça m'a donnée beaucoup de plaisir oculaire. Et pas qu'oculaire (en un seul mot) : malgré le fait que Skarsgard (Alexander bien sûr) se ballade beaucoup le cul nul illuminé par des rayons lunaires, la saison 4 m'avait donnée envie de pleurer mais surtout de rire grassement tellement les persos, l'histoire, étaient complètement débiles et incohérents. Sûre que True blood n'est pas une référence en série bien ficelée, légendaire et réaliste, mais là quand même on avait atteint un niveau nawakesque rarement égalé jusque là, le summum étant de nous faire croire que Sookie/poulet rachitique/Anna Paquin était une bombasse divine auquel(le) personne ne pouvait résister.

 

Mais oui mais bien sûr. La dite Sookie dans cette saison 5 est devenu un personnage au même rang que les autres, avec une problématique personnelle, et elle s'autocaricature bien souvent, comme d'autres persos d'ailleurs (Pam dans le 8ème épisode nous sort quand même : "j'ai la même tête quand je suis furieuse ou joyeuse", quel bel aveu) et les histoires assez nombreuses dans cette saison, sont plus sombres et plus crédibles, la plus intéressante et la plus mise en exergue étant le retour à l'état de prédation de l'autorité vampirique.

 

Bon sinon, si vous vous foutez des détours scénaristiques, sachez que la série est toujours aussi riche et généreuse en matière fessière masculine. Je n'ai pas pu faire des captures d'écran parce que je vous rappelle que j'ai une vie en dehors de ça (pis surtout parce qu'il aurait fallu une extrême concentration et avec une bouche bée c'est pas super évident), mais j'ai quand même trouvé sur le Net des photos des gars à surveiller de près :

 

foufonomètre estival (7)

 

Je ne vous présente plus Alexander ? tout lecteur régulier de mon blog le connait maintenant... et d'ailleurs la plupart d'entre vous êtes tombés sur moi en tapant "Alexander Skarsgard nu", j'en ai conscience...

 

foufonomètre estival

 

Il parait que sa compagne a reçu des menaces de mort sur Twitter, je vous jure que je n'y suis pour rien... j'ai un hobbit à moi, d'abord... il a pas autant de AAAAAAAAAAA dans son nom mais quand même...

 

foufonomètre estival

 

Dedans il y a aussi Christopher Meloni et depuis que mon mari m'a dit qu'il jouait dans une série qui se passe dans une prison pour hommes je suis en émoi...

 

(petit, tu es déjà allé dans une prison turque ?)

 

foufonomètre estival (8)

 

Un petit gars à surveiller de près : Ryan Kwanten, qui me gonflait dans les autres saisons, mais qui là me touche...

 

foufonomètre estival (6)

 

... même quand il peut pas toucher d'ailleurs...

 

Bon il s'agirait de passer aux choses sérieuses. Je vous ai laissé le meilleur morceau de True blood pour la faim euh la fin.

 

foufonomètre estival (3)

 

On commence tout doux, softement, calme, reste calme...

 

foufonomètre estival (5)

 

Cani-cul-e, cani-cul-e................................

 

foufonomètre estival (4)

 

Joe Manganiiiiiiiiiiiiiiiiiiiello...

 

Je n'ai pas voulu choisir une photo de lui torse poil et poil tout court, parce que je ne veux pas être tenue responsable d'arrêts cardiaques sur mon blog. A mon humble avis le monsieur est un poil trop musculeux, mais son croupion donne envie d'ululer sous un clair de lune (et dans l'épisode 8 il y a plein de plans postérieurs où il rugit en s'accouplant le bougre).

 

Sinon à part ça, avec mon mari tous les soirs on regarde une série où les représentants mâles agitant le foufounomètre ne sont pas légion, mais où par contre les messieurs spectateurs (et les dames de bon goût) y trouveront leur compte, je vous laisse chercher par vous-même. Ca s'appelle Carnivale...

 

foufonomètre estival (2)

 

... Tim DeKay y a une grosse batte, qu'il manie fort bien...

 

foufonomètre estival (9)

 

... faut avouer qu'il porte aussi super bien le costard...

 

(bon cette photo n'est pas issue de Carnivale...)

 

Allez je ne suis pas vache, pour tous ceux qui ont des yeux qui ne sont pas rivés au fond de leur poche...

 

 

adriennebarbeau carnivale

 

(oh un serpent, Freud se serait éclaté avec cette image)

 

Adrienne Barbeau

 

(si toi aussi tu aimes les gens attachés)

 

Adrienne Barbeau (2)

 

(mon Dieu pourvu que j'ai les mêmes roploplos à 67 ans)

 

((bon sinon Carnivale c'est pas mal, jetez-y un oeil à l'occasion))

 

Erratum : après la publication de cet article, je me suis faite traitée de lopette par des amies avides de fessiers rebondis, donc tant pis pour elles, la direction n'assumera pas la responsabilité de malaises cardiaques à la vue de ces photos :

 

Culs nus (2)

 

Subrepticement le fessier de Sam Merlotte, alias Sam Trammel...

 

Culs nus (5)

 

Attention il attaque, j'avais prévenu !

 

Culs nus

 

Culs nus (3)

 

Culs nus (4)

 

Bienvenue à toutes celles (et tous ceux) qui ont fait la recherche Joe Manganiello nu sur Google, et à nos ami(e)s anglophones pour la version naked.

 

Alors c'est qui la taffiole là ???? Vous êtes toujours là les filles ?

 


 

Partager cet article

Repost 0