Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Billets Dumeur

Johnny est dans le coma !

Johnny Hallyday

Oui je sais je mets un sacré temps à réagir, je suis tellement fulgurante en ce moment que du coup notre Johnny national vient de sortir de son coma artificiel avant même que j’ai le réflexe de pondre un post chiadé. Mais en même temps, à lire la presse et à écouter les informations sérieuses sur les grandes ondes nationales, je m’aperçois qu’il y en a des plus à la masse que moi, et que ces derniers ont une carte de presse.

 

Je comprends tout à fait que l’on puisse disserter des heures sur l’état de santé de notre Michael Jackson français et que l’on s’inquiète, que les fans s’émotionnent, que les meilleurs amis du moment se relaient devant les journalistes etc etc. Je m’étonne d’ailleurs que notre président ne soit pas encore allé à son chevet tiens. Par contre, ce qui m’est complètement, hermétiquement inconcevable, c’est la platitude de non informations qui s’accumulent sous forme de bulletins d’annonce de la plus haute importance.

 

« Laetitia a pleuré ». « Johnny a fait quelques traits d’humour » ; il a dit aussi « bon on s’en va maintenant ». Le tout suivi d’éminentes analyses journalistiques : « la volonté de Johnny est clairement exprimée ». Quand Robert hospitalisé dans un service de moyen séjour trouve la bouffe dégueulasse et souhaite retourner chez lui pour le week-end, est-ce qu’on en fait les titres des journaux ? Non, il me semble que non, ou alors le Robert en question faut qu’il ait commis un acte ultra prestigieux reconnu d’utilité publique comme d’avoir participé au Koh Lanta d’il y a 8 ans. De pleurer à l’hospitalisation et à la mise sous coma artificiel de son époux, ou de vouloir retourner auprès de ses proches après avoir passé un sale quart d’heure, sont des réactions qui me paraissent extrêmement justifiées et banalement normales même quand on est Johnny Hallyday ou que l’on fait partie de son entourage.

 

Mesdames et messieurs les journaleux n’ont donc rien d’autre comme scoop sous la main pour combler nos pauvres vies si vides de substance et si misérables intellectuellement ? Ah mais pardon j’ai parlé trop vite pour le coup, il y a un magazine sérieux qui a fait plus que s’intéresser aux courbes de températures anales de notre rocker franchouillard, il a carrément mis en ligne sur son site l’annonce de la mort de Johnny Hallyday ; heureusement qu’il y a des professionnels compétents dans ce domaine.

 

Pascal Sevran si tu me lis !

 


Partager cet article

Repost 0