Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Billets Dumeur

Le Diable s'habille en DS

la-maison-du-style

Le jeu vidéo c’est le mal, le jeu vidéo ça pousse les ados à tuer des gens innocents en masse, le jeu vidéo ça pervertit l’esprit et empêche la pensée, et j’en ai la preuve concrète mesdames et messieurs, car depuis le sinistre Noël de l’année précédente, j’ai envie de relooker toutes les nénettes qui passent dans mon champ de vision et ça c’est mal.

 

Le Diable s’appelle La maison du style sur console DS.

 

Depuis ce cadeau mal intentionné je n’ai plus de lectures saines alors que j’étais portée tout comme Fabrice Eboué sur Guy Georges et consorts, je n’écris plus de posts qui vont faire changer le monde sur mon blog, je ne téléphone plus à mes amies pour parler des derniers articles de la Nouvelle République et de la neige qui tombe bizarrement en hiver, et je ne vais plus dans mon troquet favori me soulager le foie ; bref depuis La maison du style tout juste me nourris-je et consens-je à quelques besoins animaux primals. Même j’écris mal tiens, primaux. En plus mon état de vigilance s’affaiblit et on arrive très facilement à me faire accéder à certaines demandes sans même un doigté subtil : « Chérie je voudrais acheter la méga télé plate LCD de 2 mètres à 18000€ demain plutôt que d’attendre le printemps pour le budget de 600€ qu’on avait défini ? », « oui d’accord mon amour pas de soucis ».

 

Voyez à quel point c’est mauvais le jeu vidéo, et avilissant ???? Même que l’autre fois, moi acharnée des achats sur Internet car détestant le shopping en ville ou ailleurs, pour combler mon manque de quelques heures sans mon jeu favori, je suis allée comme un zombie aux soldes du Printemps LE PREMIER JOUR ; là bas pourtant le fric que j’ai craqué était tout sauf virtuel. Y’avait tout comme dans le jeu : des mannequins habillés selon des styles différents, des vendeuses aux aguets, des étiquettes avec des prix, de la musique d’ambiance, tout quoi !!!!! Incroyable !!!!!! Je savais même pas que ça existait !

 

Donc mesdames et messieurs, La maison du style c’est un jeu auquel vous pouvez tomber accro en une trentaine de minutes. Au début vous êtes vendeuse dans une boutique de fringues et vous apprenez le métier en accédant aux demandes des clientes : savoir assortir un trench coat avec des escarpins vernis, repérer la doudoune de rêve pour l’acheteuse qui la réclame, reconnaître les différences subtiles entre une punk et une gothique (en plus des fois les salopes elles mélangent les deux styles histoire de vous embrouiller). A force d’expérience et de démonstration de compétences, on vous donne une boutique à gérer et on vous nomme responsable de celle-ci. ET LA C’EST LA FETE DU SLIP !!!!!!! Dans le show room vous allez acheter toutes les fringues qui vous font envie et qui seraient susceptibles de plaire à vos clientes (pensez à en prendre dans toutes les marques et dans toutes les catégories, l’autre fois on m’a demandée un bustier et cet article est fort rare surtout en hiver !), et vous allez aussi participer à des concours de défilés au fur et à mesure que votre réputation gagnera du terrain. Ce qui est fort intéressant c’est qu’à chaque concours remporté vous gagnerez un article de luxe de la marque Masquerade, que vous pourrez ensuite refiler sans scrupules à des clientes béates de bonheur (comme le foulard cow boy ou le serre tête chat…). De même les journaleux de la mode vont s’intéresser à vous, et tous les vêtements sélectionnés dans ces articles seront ensuite vendus comme des petits pains (d’ailleurs c’est la bonne occase de refiler vos fringues toutes pourraves, à la condition que vous en ayez plusieurs exemplaires). Vous l’aurez compris La maison du style est un jeu de gestion mais pas que de pognon : gestion des stocks, des mannequins en vitrine… Vous avez également la possibilité de faire votre propre pub par le biais de mailings ou de prospectus. De même vous devez prendre soin de votre petite personne en vous relookant régulièrement, des pieds à la tête (bah oui c’est logique, vous vous feriez couper les cheveux par une coiffeuse mal attifée vous ???) pour que les clientes vous passent la brosse à reluire et vous fasse confiance dans le choix de leurs fringues.

 

Bref, je pourrai en parler des heures. D’ailleurs j’y joue des heures ! Un des autres plus de ce jeu est l’adaptation au temps réel : vêtements d’hiver vendus en janvier, show room en avant première les dimanches… Bien sûr vous avez la possibilité de tricher en modifiant la date et l’heure sur votre console pour voir ce que le jeu vous réserve ! Les seules critiques que je formulerai résident dans le bavardage à outrance des autres personnages (pour accéder aux concours il faut se fader leurs sempiternels discours et pas moyen de passer outre techniquement cette pénible épreuve) et dans la féminisation de votre personnage alors que le jeu pourrait très bien plaire à nos bonshommes (et pas que les homosessuels bande de nazes !).

 

Pour le moment et à mon grand désespoir, pas de routine encore dans la gestion de La maison du style… Donc si comme moi vous êtes intoxiquée à ce jeu diabolique, on pourrait constituer un groupe de responsables de boutique anonymes ? En tous les cas n’hésitez pas à refiler vos tuyaux ou à en demander vous-même…

 

Si je peux aider…

 

Allez encore une cliente… !


Partager cet article

Repost 0