Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Billets Dumeur

Let's wok

« L’heure tranquille » est une immennnnnnse galerie commerciale qui a poussé comme une mycose un beau jour dans le quartier désertique des Deux Lions (c’est à Tours ce coin là). Enfin elle est peut être pas si immense que ça, mais comme je suis agoracentrecommercialphobe, j’aime pas bien quand c’est trop. Donc dans cette galerie tout aussi désertique que son quartier (là au moins vous êtes peinards pour faire vos courses de Noël ou ruer dans les bacs à soldes, y’a personne…) où il n’y a même pas un pauvre bureau de tabac ou une pharmacie, y’a des coins où manger le midi pendant son heure de pause avec son Auvergnat favori.


Là aussi vous n’êtes pas dérangé par la queue.


Enfin si je puis m’exprimer ainsi.


Alors « Let’s wok » c’est comment dire… complètement antinomique pour reprendre une expression bien connue en Dumeurie. Est-ce que comme moi quand on vous annonce quelque chose dans le titre, vous vous attendez à voir la dite chose ? Ou alors je suis vraiment une pète roubignolles ? Je ne suis pas claire ? Si par exemple vous allez voir un film qui s’appelle « L’invasion de zombies au centre commercial » et qu’il n’y a ni zombies ni centre commercial, comment vous allez le prendre ? Ben moi cash direct j’envoie une lettre bien sentie au réalisateur et je l’expose sur mon blog tiens. Alors pour en revenir au « Let’s wok », sujet à la base que je tentais de traiter, c’est pareil qu’une invasion de nulle part avec des vivants, c’est pas cuisiné au wok. Ou alors mon Auvergnat m’aurait menti quand il me fait des petits plats au wok. Bon chuis pas allée dans les cuisines emmerder le monde (ceci est un appel à tous les patrons de guides de tourisme divers et variés, JE VEUX ECRIRE DES CRITIQUES SUR LES HOTELS ET LES RESTAURANTS ET EN FAIRE MON METIER – SI POSSIBLE EN ITALIE MERCI !!!!!!) mais je parierai les chaussettes trouées de mon Auvergnat, que les nems ont tout vu dans leur vie, des chiens et tout tout, mais que jamais ils ne se sont approchés d’un wok.


Tiens des nems déjà. Quand je les ai vu je me suis dis, mauvais esprit que je suis : « tiens ! des nems et un wok ! ça ferait un bon titre de film ! », ou enfin un truc dans le genre. Quand vous tournez autour du buffet à volonté, vous vous apercevez qu’en fait vous êtes ni plus ni moins dans la mecque du Flunch asiatique : y’a des beignets de crevette, des litchies au sirop, du riz cantonnais, du bon graillon qui pue ; bref c’est un resto chinois plus que lambda avec quelques plats thaï paumés n’importe nawak. Oui parce que si vous êtes aussi névrosé que moi (chaque chose a sa place, chaque chose à sa place, chaque place avec ses choses), au « Let’s wok » y’a de quoi vous foutre des urticaires de contrariété. Figurez-vous que les gars ils ont mis les salades dans le buffet à dessert, et de temps en temps il y a un mets qui atterrit au beau milieu de bacs qui n’ont rien à voir avec lui (sûrement qu’il y avait une place vacante, allez savoir).


Parmi toutes ces entrées saurez-vous retrouver le poulet à la citronnelle ????


Du coup j’ai raté les salades. Oui je sais y’a des petits nenfants qui meurent de faim dans le monde mais moi j’ai raté la salade bordel. Et quelle salade. De la piémontaise au wok juste rangée à côté des pêches au sirop.


Bon sinon est-ce que c’est bon au moins ? Après tout on a vu des routiers avec des conducteurs de camion éructant de la bière faire de la très bonne boustifaille, alors ! (d’ailleurs j’ai une bonne adresse de resto à Jackie(s)) Alors… rien. Si, c’est plus que médiocre. Le porc au caramel est constitué de gras durci à la friture, avec une espèce d’arrière goût pas très frais, les litchies sont fades, le poulet (trouvé !!!!!!!!!!) a pas le goût de citronnelle… Let’s bof ! OK c’est un resto du midi « buffet à volonté » à 9€80, mais dans mon routier à Joué-lès-Tours on mange drôlement mieux pour pareil, alors ça n’est pas une excuse.


Pourtant y’avait de quoi être alléché par le slogan : "Dans un décor propice au voyage, déclinant les ambiances de différents pays asiatiques, les clients sont invités à composer eux-mêmes la thématique de leur repas : Chine, Thaïlande, Vietnam… Un grand buffet présente toutes les variétés d’entrées, de plats et de desserts (produits frais). Il revient ensuite à chacun, par le choix de ses épices et sauces, ainsi que de sa cuisson, d’apporter à son repas la saveur de la thématique retenue".


Vi. Mais non. Tu parles depuis quand les pêches au sirop c'est frais ? A mon avis cette belle phrase bien tournée c'est pour les restos parisiens du style "Le wok" où effectivement vous choisissez tous les aliments dont vous avez envie, avec les épices et la sauce que vous voulez, et le cuisinier cuit tout ça au wok devant vous. Franchement mensonger. Ce n’est pas avec ce genre de restaurant que l’on va redorer le blason de la cuisine asiatique, pourtant j’essaie. Et alors les employés les pauvres, ils doivent faire 60 heures par semaine, c’est pas possible comme ils ont l’air fatigués… mais donnez-leur des congés !!!! Pourtant malgré leur mine blafarde ils sont drôlement serviables et aux petits soins (un peu trop pour une Dumeur mais là je fais ma bécasse).


Bon si vous insistez et que vous voulez vraiment aller au « Let’s wok », c’est dans la galerie commerciale de l’Heure tranquille, 59 avenue Mérieux, 37200 TOURS. Peut être aurez-vous plus de chance avec la formule du soir ?

Partager cet article

Repost 0