Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Billets Dumeur

Mamma mia !

 

 

Ristorante antico fattore, via lambertesca

 

Je sais que j’excelle dans la langue de pute même si depuis mon mariage je me suis drôlement tafiolisée. Bé alors là, pour une fois, je vais tenter de mettre bas à une ode positive sur un endroit où les zones érogènes sont drôlement malmenées, et pas que les buccales mes petits cochons. Ce n’est un mystère pour personne, j’adore la ville de Florence (d’ailleurs Firenze ça sonne mieux, ça fait plus italien quoi, donc maintenant je dirai Firenze). Alors donc en cette magnifique cité se cache une merveille stomacale.

 

Un restaurant du feu de Diable sobrement nommé « Antico fattore ». Un vrai agitateur de foufoune. J’ai frémis autant que devant un épisode de True blood c’est dire. Imaginez pour les filles (ou les homosexuels à bon goût, ou les hommes n’ayant pas peur d’assumer une certaine sensualité) une orgie entre tous les beaux mâles de la série : et vas-y que je te montre mes pectoraux, que je te roule des tôles, que je te plante des pieux, que que que… Voyez ? Ben au « antico fattore » c’est ça puissance 10.

 

Minimum.

 

Comme notre précédente expérience en restauration nous avait drôlement échaudés, je me suis méfiée quand mon Auvergnat favori a dit au détour d’une promenade : « oh tiens ça a l’air bien là, faudrait qu’on y aille ! ». C’est exactement à peu près les mêmes propos que j’avais tenu devant l’auberge des surgelés. Mais quand on a vu que c’était plein et pas juste de pékins tenant des guides touristiques, mais qu’il y avait beaucoup de la fine fleur de la haute bourgeoisie florentine, on a supputé que c’était bon signe de plutôt bon augure. Et pas excessivement onéreux en sus.

 

A peu près le prix d’une waffle quoi.

 

Alors on s’est assis. Et quand j’ai vu que sur la carte il y avait des fleurs de courgette frites, j’ai susurré à mon homme de façon très gracieuse et hautement bien élevée comme je sais si bien faire et comme maman Dumeur m’a appris : « bordel de morue à queue, y’a des fleurs de courgette frites !!!! J’en rêve depuis que j’ai annulé mon voyage à Naples à cause que j’étais trop folle amoureuse de l’autre minable là, tu sais la petite merde qu’était pas foutue de rester plus de 2 secondes ½ en ma précieuse cathédrale ??? Rrrrrrrooooooo faut que je m’en mette plein la panse !!!!!! ».

 

Faut-il que je vous explique plus en détails ma vénération érotique pour la cuisine, cet art injustement relégué après la sculpture, la littérature, la peinture ou encore le cinéma ? La bouffe et moi on s’aime depuis le temps où j’étais toute maigre, et maintenant je l’honore dès que je peux. Je suis moins toute maigre d’ailleurs. J’essaie de goûter tout ce qui est goutable, enfin dans la limite de la légalité quand même. En gros avec moi comme passagère dans un avion, vaudrait mieux pas se crasher sur la cordillère des Andes ; quoique je me contenterai comme alibi à mes instincts primitifs juste d’un mont d’Auvergne.

 

C’est que j’ai repéré un bon cuissot.

 

Donc quand j’ai vu arriver mes petites fleurs et que j’en ai porté une à la bouche, j’ai fait à peu près cela :

 

flaque small

 

 

boum

 

 

Feu d'artifice

 

Oh la belle bleue.

 

True-Blood-males--2-

 

 

Béate

 

Béatification. Doutez Etienne. La Vierge Marie m’est apparue. En fait c’était pas la mère de Jésus mais bel et bien mon mari qui était en face de moi, et lui venait de succomber à une attaque de veau. De côte de veau grillée plus précisément. Il avait les joues toutes roses et là j’ai compris ce qui se passait dans son boxer. Le martyr a continué avec l’osso bucco dont j’ai gratté le fondement jusqu’à la dernière goutte. Ce qu’il y’a de bien à l’Antico fattore c’est que vous pouvez manger comme une grosse gorette, vous lécher les doigts, ou encore vous envoyer en l’air grave sur la table avec votre voisin, personne ne remarquera rien de toutes vos cochoncetés parce que là bas, la bouffe est une messe, et que chacun s’occupe solitairement de s’enfiler son assiette avec toute la religiosité possible. D’ailleurs je pense même que si vous ne sucez pas goulûment votre os à moelle ou votre côte de veau, vous risquez de devenir persona non grata dans ce haut lieu de la cunilarité, et ça mon mari l’a bien compris, vous l’auriez vu s’acharner sur plusieurs rondelles d’oignon, un vrai vorace !

 

Bon si on passait au dessert ? Alors excusez-moi cher lecteur de faire du sexisme là maintenant tout de suite, mais je vais exclusivement m’adresser aux dames. Enfin, aux possesseuses de foufoune sans discrimination d’âge. Elles seules peuvent comprendre. Le pluri orgasmes. Vous voyez de quoi je parle pas vrai ? Alors le dessert à l’Antico fattore, et je dis bien LE DESSERT au singulier, provoque ce genre de sensations de vagues à répétition. Oh je vois la lumière.

 

Des frémissements de foufoune à n’en plus finir.

 

Alors j’aime autant vous dire que la tarte vous n’allez pas la bouffer en 2 secondes ½, ah non pas d’éjaculation précoce gustative de grâce ! Laissez mon ex où il est, c'est-à-dire devant sa télé, sa mère et son bol de chips sauce barbecue ! Donc le dessert se hume, se détache en toutes petites bouchées, se délecte de crème fouettée, puis de pâte sablée, puis de crème fouettée, puis de sauce chocolatée, puis de…

 

Chériiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii ???? Chériiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !!!! Si on allait au resto ce soir ? Oui oh on peut se faire l’aller retour pour Firenze dans la soirée quoi !!!! Steuplait fait pas ton Auvergnat ! Non ? Non bon tu vas passer à la casserole ce soir et picétout.

 

Alors si vous allez à Firenze pour la soirée et que le pluri orgasmes vous intéresse (même si vous êtes une femme épanouie ça marche quand même hein), rendez-vous à l’Antico Fattore, c’est 1/3 via Lambertesca à Firenze, à deux pas des Uffizi et de la piazza della Signoria. Les grillades sont divines (le bistecca alla fiorentina fait 1 kilo pour deux personnes, soit une quarantaine d’euros), les fleurs de courgette (5€50) j’arrête parce que sinon mon mari demande le divorce, et les desserts ben c’est des desserts quoi (dans les 6-7€ pour plusieurs orgasmes ça fait pas cher). Si vous prenez un antipasti ou un hors d’œuvre, un plat de viande avec un légume plus un dessert (sans oublier le pinard), ça fera 45-50€ par personne. Oui je sais ça fait un prix quand même, mais vous repartirez le ventre repu et les joues rosies ; sinon pour le même prix vous n’aurez qu’une waffle. Ou 8 paquets de blondes. Alors bon, on y va !!!


 

Je déconne mais en plus là bas l’accueil est tout gentil et tout convivial, on a même eu une ristourne de 5% à notre second passage, et sachant que nous étions en voyage de noces le patron nous a offert un plat décoratif !

 


Partager cet article

Repost 0