Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Billets Dumeur

Shutter island

shutter island

Mais c'est pas vrai, vous allez voir que bientôt il faudra aussi qu'on admette monsieur Scorsese en maison de retraite médicalisée !!! Alors Shutter island c'est l'histoire du Marshall Di Caprio qui part enquêter avec un autre marshall sur une île vouée entièrement au traitement psychiatrique des malades dangereux, il enquête donc because y'a une des pensionnaires qui s'est faite la malle et faut absolument la retrouver car elle vit dans un monde imaginaire alors qu'en vrai elle a noyé ses mômes. A peine arrivés, vlà t'y pas que Leonardo fait des rêves mouillés zarbi, et se met imaginer que là dessous y'a un complot ourdi par Lee Harvey Oswald et Ben Laden. Que son poteau de marshall est comploteur. Que les psys parlent dans son dos (oui enfin ça, c'est vrai je confirme, on est des vraies langues de pute dans le métier). Et que la dame échappée est en fait une psychiatre manipulée échappée de l'asile, genre Russo dans Lost. Oué enfin un truc dans le genre, mais j'exagère à peine je vous jure, pis ça fait une semaine que j'ai vu ce bidule pondu par le créateur des Infiltrés, et depuis je me suis matée Démineurs et Les tontons flingueurs pour oublier voyez ? Ca et quelques litres d'alcool en suce. Donc Shutter island pour résumer c'est moche, et c'est mal interprété (voir Ruffalo et pleurer tiens, tout ça après le sublime Zodiac) bon à part Di Caprio qui est honnête dans son jeu, mais alors putain, de l'art de saloper un casting 5 étoiles (Max Von Sydow, Ben Kingsley...) merci Martine ! Sinon l'histoire est lourde de fils blancs emmêlés dans des tiroirs tout branlants, en plus c'est capillo tracté et la psychologie décrite là dedans est digne de Max et les maximonstres (le film...) : lourde, pachydermique et grossière, à coups de flashbacks bien pourraves. M'est avis que David Lynch se serait bien fait les dents sur une adaptation de roman pareille. Et que Scorsese devrait continuer sur la ligne des persos borderline à la psychologie excessive plutôt que de s'attaquer à l'onirisme et à la paranoïa dernier carat.

Ah merde j'ai spoilé le film !

Partager cet article

Repost 0