Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Billets Dumeur

World War Z

Des fois j'écris des trucs gentils sur les gens. Des fois. Mais y'a un truc que j'aime plus que tout : dérisionner. Faire du foutage de gueule. Exceller dans la langue de pute. Encore plus sur des cibles faciles. Alors ce soir pour toi lecteur assidu de mon blog, je vais te raconter World War Z : le film. 

 

Tout d'abord évitons de dire que ce nanar de luxe est une adaptation du livre de Max Brooks. Oublions même carrément cette information, car sinon vous risquez de tomber en dépression. Est-il besoin de vous préciser aussi que c'est avec Brad Pitt ? En même temps il parait dans tous les plans et fait une promo harassante pour le film, alors comment passer à côté de ce détail aussi... Donc Brad Ilétrobo c'est lui :

 

chanel-no5-brad-pitt-111

 

Ah tiens c'est marrant, le nom du parfum a comme un goût ironique prémonitoire. Gardez bien cette image en tête parce que Brad lui, va garder cette tête là sur toutes les images, pendant tout le long du film.

 

Alors WWZ de quoi ça cause au final ? Je vais essayer de vous le raconter le mieux possible, tout en le spoilant, bien évidemment.

 

Alors déjà Brad Ilétrobo a une jolie petite famille que de gonzesses. Elles sont tellement mignonnes que le matin elles sautent dans le lit de papa et maman en gloussant joyeusement, et qu'après tout ça, ce petit monde là déjeune sereinement autour de délicieux pancakes. Les pancakes. Je sais pas comment les Ricains font pour toujours bouffer des pancakes au petit déjeuner ? Dans les films ? Vous ne vous êtes jamais posé la question ? Ca se passe comment chez vous le matin à 7 heures du mat ? Chez les Dumeur déjà la veille mon étalon auvergnat il prépare le plateau déjeuner parce que tout est chronométré. Quand on n'a pas pensé à faire le café un poil en avance, on se dit que c'est mort, on va jamais arriver au boulot à l'heure. Suffit qu'une biscotte tombe du côté beurré et hop ! ta journée est ruinée. Bah non chez les Ricains ils ont le temps de préparer la pâte, de la laisser lever, de frire les pancakes et de les déguster en rigolant, et ça sans se lever à 5 heures du matin.

 

Et bien sûr ils arrivent au taf à l'heure avec des fringues bien repassées. Même que des fois ils poussent le vice jusqu'à frire du bacon. Là dans WWZ c'est pareil. Sauf que là ils arrivent pas à l'heure, mais pas à cause des pancakes, mais parce que tout le monde est pris de panique dans les embouteillages de Philadelphie parce qu'il y a un scooter qui dégomme le rétroviseur de Brad Ilétrobo et... ben c'est tout. Les gens se mettent à sortir de leur caisse en courant et en moulinant des bras, mais on sait pas trop pourquoi. A un moment on voit un type aux yeux révulsés en boulotter vaguement un autre, et ce dernier se met aussi à courir comme un dératé 12 secondes après la morsure, et on se dit que c'est peut être à cause de ça aussi.

 

Peut être éventuellement.

 

Et après tout s'enchaine très très vite. Tellement vite que je n'ai rien pané à ce qui se passait sur l'écran, vu que le réal devait courir vite lui aussi. C'était pas très lisible et plein de gens passaient dans le champ de la caméra. Et puis Brad Ilétrobo reçoit un coup de fil : "nous avons besoin de toi, nous t'envoyons un hélicoptère tout de suite". Nous en tant que spectateur lambda et pas égérie de Chanel, on se dit qu'il doit faire partie du gouvernement, ou être un putain de militaire aux couilles grosses comme des melons ou un truc dans le genre arme fatale, pis en fait dans le film on ne sait jamais c'est quoi le métier de Brad ? A part faire des pancakes je veux dire ? Vous croyez que c'est ça son don ? Faire des pancakes ? "Brad, le président est mort, on a perdu Boston, en Corée ils ont peut être la souche de la pandémie, donc si tu veux bien aller là bas, tu fais des pancakes trop bons" ?

 

Alors Brad il se sent obligé d'y aller, parce que sinon sa gentille petite famille de gonzesses agrémentée d'un gentil petit Mexicain sauvé du massacre (ça c'est le côté Brangelina, peuvent pas s'empêcher d'adopter plein de mômes en perdition), sera renvoyée du paquebot ultra sécuritaire. Oui car le paquebot sécuritaire c'est que pour les gens importants. Allez maintenant faut y aller Brad ! Donc il y va, toujours avec cette tête là :

 

brad-pitt-dans-le-film-world-war-z-10938583guzyj 1713

 

Son pote du gouvernement lui donne un portable pour qu'il soit toujours en contact avec sa gentille femme. Et avec lui Brad il emmène LE virologue, LE mec qui va sauver le monde en inventant LE vaccin qui va enrayer L'épidémie. Alors le scientifique tu te dis dès le départ qu'il a un problème, il doit lire du Nietzsche pendant ses heures perdues parce qu'il philosophe comme un dératé, entre autres couillonnades, et il dit des trucs hyper intelligents genre "la Nature est un serial killer", "la Nature est une garce", blablabla. Oué ben la Nature surtout, elle a horreur du vide, et face à tant de conneries accumulées chez le même être, elle fait un truc qui s'appelle : la sélection naturelle. M'est avis qu'il aurait du lire Darwin l'autre branque plutôt que de passer son temps à remplir des éprouvettes. Et apprendre à marcher avec un flingue dans la main aussi. Je vous explique, ça se passe à peu près comme ça : Brad il présente LE SAUVEUR DE L'HUMANITE à une équipe de Marines censée les protéger en Corée là où se trouverait le patient 0 et il dit :

 

"Voici le professeur Ducon, éminent virologue dans lequel réside le seul espoir de l'humanité. Il doit trouver le patient 0 pour ensuite isoler un PAN ! oh non il s'est tiré une balle dans la tête en trébuchant, il est mort !".

 

Je déconne même pas, je vous jure ça s'est passé comme ça. Donc Brad et le monde se trouvent bien emmerdés. Qu'est-ce qu'on va faire maintenant ? Bon, Brad décide de prendre les choses en main, vu que c'est son métier. Il va se dévouer, monter sur sa petite bicyclette, échapper à une attaque de zékés parce que sa femme l'appelle sur son portable pour lui demander de ramener du pain, et hop ! direct en Israël. Je sais même plus pourquoi il y va d'ailleurs, en Israël ? Est-ce que quelqu'un peut m'aider dans le fond ? En voyant les scènes à Jérusalem, tu te dis quand même que les habitants de là bas doivent être sacrément paranoïaques. A force de croire que tout le monde il est gentil, les gens à Jérusalem ils se sont pris de grosses claques dans la gueule et pour mieux voir arriver les coups de putes des uns et des autres, ils se sont mis à lire des mails, et un jour y'en a un qui a écrit "zombie" dans un courriel et du coup le gouvernement a décidé de construire des murs immenses, au cas où il y aurait une invasion de zombies. Si ça se trouve à l'heure où vous lisez ce texte, y'a un gouvernement qui est en train de monter un mur quelque part parce que lui aussi aura lu mon billet. Bon le pire c'est qu'ils ont eu raison, les gens du gouvernement en Israël. Comme quoi la parano ça peut sauver un peuple... ah mais non on m'apprend qu'en fait les zombies ont appris à faire des pyramides géantes, pour eux aussi avoir le droit de chanter comme des bourrins dans des micros, et qu'ils passent par dessus les murs super facilement en se grimpant dessus.

 

2013-01-31-world war z

 

Ca me donne envie de lancer une machine tout ce linge sale. Bien sûr, tu n'as absolument aucune amorce d'explication sur un comportement que je dirai intelligent venant de la part de zombies, s'organiser pour sauter des murs. Mais ça n'empêche pas Brad Ilétrobo de remarquer un truc super important : les Z ne s'attaquent pas à certaines personnes, dont un Marine éclopé, un vieux et un garçon tout maigre et chauve (ah ah indice !). Donc si vous arrivez encore à suivre, c'est la merde intersidérale aussi en Israël, encore je dirai. Et Brad il doit donc se barrer avec une nénette qu'il a sauvée de l'infection en lui coupant le bras et il prend un avion long courrier au pif parce que le sien il a cramé. 

 

Alors que tout le monde se croit sauvé à bord, voilà que Brad se rend compte qu'il y a un blème en première classe. Il n'y a plus de Pepsi au frigo. Ah non attendez je vais trop vite, c'est pas encore là. Y'a quelque chose qui déconne sévèrement mais comme il fait toujours cette tête là :

 

brad-pitt-dans-world-war-z-de-marc-forster-10945742rounl 17

 

... c'est pas super évident de s'apercevoir que ça va pas. Mais heureusement il y a un chien qui va aboyer pour alerter les gens et heureusement on se dit à ce moment du film, qu'il y en a un au moins un qui compte quelques expressions au compteur. Je vous le donne en mille le problème c'est qu'un infecté est passé dans le passe plat de l'avion et se met à boulotter tout le monde. Vu que vous devenez un zombie en 12 secondes, très vite vous calculez que dans l'avion bientôt, personne ne vous entendra crier. Alors que l'avion est à 2 doigts d'atterrir à Cardiff, c'est là que Brad Ilétrobo a la meilleure idée jamais vue dans un scénario et pourtant j'en ai vu des trucs perraves, croyez-moi : il va lâcher une grenade. Je parle d'une vraie grenade hein, pas d'un vent, d'abord Brad il ne pète pas ilétrobo. Forcément une grenade dans un avion ça fait des dégâts. Ca décoiffe même Brad, c'est dire. C'est le seul moment du film où ses cheveux changent d'expression. Evidemment il va s'en sortir vivant et faire partie des 2 rescapés, même s'il se trouve avec un truc planté dans le corps.

 

Je me demande ce qu'est devenu le chien ?

 

Vous ai-je dit pourquoi Brad allait à Cardiff au fait ? Parce qu'il veut aller dans un labo de l'OMS pour trouver un vaccin.

 

world-war-z-first-trailer1

Regardez, ces cheveux bougent.

 

Mais là je l'ai déjà dit non ? Je commence à être fatiguée moi. Il est long mon texte ? Je vais aller plus vite parce que ça commence à me gonfler et je sens que je vous perds : Brad se rend dans le centre scientifique, où on apprend que les zombies sont arrivés à Cardiff puisqu'ils ont renversé le camion du laitier, et à un moment il a l'idée géniale pour combattre les zombies, inoculer un vaccin mortel curable aux vivants parce qu'il a remarqué que les Z boulottent pas tout le monde, et il en déduit que tels les parasites qu'ils sont, pour survivre les Z ont besoin d'un hôte sain. Sauf que là on se dit, pourquoi un virus mortel alors que les zombies n'ont pas daigné toucher le cheveu d'un éclopé ? Hein, pourquoi ? Y a qu'à juste faire comme dans Shaun of the dead, et tous jouer les boiteux ? Quoi faut pas que je cherche de la cohérence ? Ah oui pardon merde, je me suis fourvoyée, c'est un film fantastique, forcément faut pas chercher de logique.

 

Pour finir Brad il va aller chercher une caissette de vaccins tous pourris mortels MAIS curables (et là j'apprends qu'il existe un vaccin contre le SRAS, ah merdeuh j'ai encore cherché la cohérence !), il va s'en injecter un au pif pour éviter un zombie qui claque des dents derrière la vitre (il fait froid dans le labo), et comme le dit zombie va superbement l'ignorer, il va se taper une canette de Pepsi et faire tomber tout le distributeur pour faire beaucoup de bruit, histoire de faire chier les Z qui vont courir comme des dératés pensant qu'il y a un truc à boulotter dans le coin. Vous comprenez pas, moi non plus, mais arrêter de pinailler quoi aussi.

 

 pepsi main

 

Ca alors il a changé de tête Brad...

 

Bon je vais pas spoiler la fin quand même ce serait dommage, mais sachez qu'il y a un bel happy end. Vous ne vous y attendiez pas hein je suis sûre ? Pour résumer le film je dirai que World War Z est une ode à la puissance de la Nature qui se venge drôlement des scientifiques qui se comportent comme des Régis, d'ailleurs c'est à cause d'eux qu'on est dans la merde ("dans cette éprouvette se trouve un virus mortel qui transforme les gens en enragés en 12 secondes, vous devez trouver un vaccin" "ah merdeuh je me suis piqué le doigt avec.... AAAAAAAAAAAAAAAAA"). 

 

Et comme le diraient les Nuls :

 

 

Sur ce je vais me mater L'avion de l'apocalypse ou Le lac des morts vivants, j'ai besoin de me laver les yeux.

 

Partager cet article

Repost 0